Accordage

Réglage du timbre de caisse claire


Réglage du timbre de caisse claire

(Cédric)



Avant propos

la méthode qui vous est proposée ici est une traduction – adaptation de la fameuse « Drum Tuning Bible« , autrement dit la bible de l’accordage de la batterie, une référence absolue en la matière.

Cette bible est entièrement rédigée en anglais, et de ce fait, très difficile à lire pour nous batteurs français, d’autant plus les termes spécifiques à notre instrument viennent compliquer cette lecture.

La version que je vous propose est une traduction – adaptation, je ne suis évidemment pas infaillible, et il se peut que des erreurs d’interpétations subsistent. En ce cas n’hésitez pas à me contacter pour me signaler l’erreur éventuelle en cliquant ici. J’ai illustré les propos et donné quelques détails supplémentaires glanés ci et là au cours de mon apprentissage de la batterie.



Le timbre


1. placez le timbre sur la peau de résonance, et fixez les cordes, ou la sangle de fixation (selon les modèles) du côté opposé au déclencheur, et se décalant légèrement vers ce côté opposé au déclencheur. (la tension va appliquée va ensuite étirer le timbre.)

2. serrez ces cordes ou cette sangle dans son logement, en faisant bien attention au fait que le timbre soit bien perpendiculaire à la tangente au cercle. Pour les non-matheux cela signifie que le timbre doit être placé bien droit, pas de travers !

3. mettez le déclencheur de la caisse claire en position « on », et dévissez la vis de réglage de ce déclencheur.

4. Avec précaution, fixez les cordes ou la sangle du timbre dans le logement prévu à cet effet côté déclencheur, avec une tension très modérée.

5. Maintenant que le timbre est en place avec le déclencheur en position « on », commencez à serrer la vis de réglage du déclencheur tout en tapant sur la peau de frappe avec une baguette. A partir d’un moment, le son produit par le timbre et le fût de la caisse claire va bien se mélanger, la sensation de son « normal » d’une caisse claire arrive. Si vous serrez plus, le son de la caisse claire sera plus franc. Le moindre ajustement de serrage peut avoir une grosse importance, serrez la molette de réglage avec une grande parcimonie !

6. Dès que vous avez LE son de caisse claire qui vous plait : arrêtez immédiatement de serrer. Si vous serrez plus vous risquez de dégrader la réponse de votre caisse claire.

7. Le réglage du déclencheur a une grande importance sur le phénomène des harmoniques.


Etapes sonores


Pendant le serrage du déclencheur, vous allez franchir les étapes suivantes :

1. le timbre commence à entrer au contact de la peau de résonance, et on entend un grésillement pas très agréable
2. on entend ensuite plus de grésillement, et le son commence à prendre forme. Le son pourrait presque ressembler à celui produit quand le timbre est beaucoup trop serré !
3. la chaleur du son commence à arriver, le caractère de la caisse claire se fait sentir.
4. Le son devient ensuite plus précis, plus claquant, au détriment de la chaleur qui commence à s’estomper.
5. Le dernier stade : timbre trop serré : le caractère propre de la caisse claire a disparu, plus de chaleur, un son froid et peu intéressant.

Le réglage, votre son idéal devrait se trouver entre les étapes 3 et 4 !


Conseils :


  • Le timbre doit parfaitement reposer à plat contre la peau de résonance. Si jamais le timbre que vous avez sur votre caisse claire n’est pas celui d’origine ou de qualité inférieure à celui d’origine, il se peut que le timbre n’épouse pas parfaitement la peau de résonance et ainsi détériore cette peau. Ce défaut de choix de timbre pourrait faire croire au malheureux batteur que le problème vient de la peau de résonance trop fine car trop fragile : dans ce cas il faut : soit trouver un timbre plus approprié, soit utiliser des peaux de résonance plus épaisses…
  • Le nombre de brins, la longueur et les matériaux utilisés pour la fabrication du timbre ont aussi une importance. Si vous changez de timbre de caisse claire pour changer votre son, prenez garde à ce que la longueur du nouveau timbre, ainsi que le système d’attache soient bien adaptés à votre caisse claire.
  • Le carbone procurera plus de brillance que des timbres en acier, les timbres en matières synthétiques feront perdre énormément de brillance.
  • La quantité de spirales sur un brin de timbre joue : moins de spirale = moins de volume sonore et plus de précision.
  • Un timbre large procurera un volume sonore plus élevé, et un jeu plus sensible (ghost notes). Par contre vous aurez affaire à plus de vibrations par sympathie : les buzzz …. Donc si vous achetez un nouveau timbre plus large, et que vous vous arrachez les cheveux à essayer d’éliminer ces buzzzz, et bien reprenez votre timbre d’origine ! ! ….
  • Il existe la possibilité d’utiliser 2 timbres : un large sur en contact direct avec la peau de résonance, et un moins large par dessus, cela procure un son plus gras et moins brillant. Certaines caisses claires sont par ailleurs équipées d’un double déclencheur qui permet l’utilisation du timbre large seul ou des 2 timbres réunis. (Modèle Dave Wecl chez Yamaha, modèle Mike Portnoy chez Tama pour en citer quelques exemples connus…).
  • Si vous voulez un son moins puissant et plus chaud, ne gardez que 10 brins sur votre timbre.



Problème de bruit parasite.

Il se peut que votre caisse claire subisse les affres du temps au cours de sa vie, et des bruits parasites peuvent apparaître :


  • La caisse claire en elle même :
    • si votre caisse claire produit par intermittence des bruits (buzz) pendant que vous jouez, enlevez les peaux, et vérifier qu’il n’y a pas de saletés à l’intérieur du fut.
    • Si vous ne trouvez pas de saletés, tapoter avec votre main sur le fût, et écoutez attentivement. Il se peut que le bruit provienne d’une vis. Essayez d’isoler la vis coupable, et regardez si un petit morceau de coton placé dans la coquille recevant la vis peut suffire pour éliminer ce bruit. Faites toutefois attention de ne pas trop forcer sur les vis, pour ne pas les abimer.
    • Je vous conseille aussi de glisser une petite goutte d’huile (huile à velo) sur les visseries : cela vous assure un réglage plus facile de vos peaux, peut éliminer les bruits parasites, et va faire durer plus longtemps l’ensemble de l’accastillage.
    • Si une fois les peaux enlevées vous ne décelez plus aucun bruit parasite, cela venait peut être d’une des deux peaux mal placée sur la caisse.
  • Le timbre :
    • pour vérifier le timbre, décrochez le, et poser le bien à plat sur une surface plane. Vérifiez si tous les brins sont bien uniformes, qu’ils ne soient pas tordus. Si vous avez le moindre doute, achetez en un neuf. Verifiez aussi les cordes ou la sangle servant à fixer le timbre au déclencheur et à la caisse claire, en cas de doute, il suffit de les changer.
  • La peau:
    • certains bruits désagréables peuvent venir du fait que la peau est trop vieille ou usée. Vérifiez que les peau ne s ont pas trop cabossées, voire percées. Côté résonance, le timbre doit être bien à plat et la peau de résonance en parfait état.
  • Les cercles de fixation :
    • Vérifiez vos cercles en les plaçant sur une surface parfaitement plane (table …), et regardez s’ils sont parfaitement plats. Si les cercles sont déformés, vous pouvez toujours essayer de les déformer en leur redonnant une forme à peu près normale : attention : vous risquez de les casser ! ! ! A n’utiliser qu’en dernier recours donc ! La meilleure solution consiste à … les changer ! Pensez aussi à vérifier l’uniformité du cercle, au moyen d’un compas ou d’une ficelle.

  • Cédric – fev 2005

Laisser un commentaire