Les caisses claires

Caisse claire Pearl Ultracast 14×6,5

  • Cédric Billard

1

Enregistrement « brut »

Enregistrement Mixé


Après quelques semaines de réflexions sur le choix d’une nouvelle caisse claire en métal, je me suis décidé à acheter ce modèle en aluminium, qui a pour excellente idée de réunir le meilleur du métal et le meilleur du bois… Comment est-ce possible ?? Et bien lisez ce qui suit, vous comprendrez très vite…


Tout d’abord, regardons de plus près de quoi est faite cette caisse claire. C’est donc un fut en aluminium massif de 3mm qui a été utilisé. Il a été recouvert d’une finition noir mat du plus bel effet… Les cercles sont les Superhoop II (non moulés, cependant) et eux aussi ont été complètement peints en noir, de même que le tout nouveau déclencheur SR1000, dont je vous parlerai un peu plus tard. Enfin, elle est dotée des derniers timbres Ultrasound de la marque nippone. Au final on se retrouve avec une magnifique caisse claire, très bien finie et très solide qui ne passera pas inaperçue dans votre kit !!!


Revenons aux cercles emboutis : ils ont une épaisseur de 2,3 mm. Je pense que Pearl a choisi de mettre des cercles emboutis pour 2 raisons : la facilité d’accord d’une part et aussi pour garder la sensibilité d’autre part. Il ne faut pas oublier que le fut fait 3mm d’épaisseur et que l’aluminium est connu pour produire des rim shots très puissants. Donc pas besoin forcement de cercles moulés…


Maintenant, il est grand temps d’attaquer les réglages !! Il est primordial avant tout de comprendre le fonctionnement de ce fameux déclencheur. Il a la particularité de ne plus laisser le timbre se détendre pendant le jeu, évitant ainsi au batteur de passer la moitié du concert à le régler !!


Comment est-ce possible ?? Et bien du coté gauche, nous avons le levier qui permet de désenclencher le timbre. Pour ceci, il faut appuyer sur un petit bouton avant d’abaisser le levier, ce qui apporte donc une sécurité, car vous ne pourrez plus enlever le timbre malencontreusement (Fig 1, 2 et 3). De même, pour régler sa tension, il faut, du coté droit cette fois, appuyer sur la molette et tourner en même temps (Fig 4, et 5). Avec ce système d’une incroyable efficacité, il est extrêmement simple de changer la tension du timbre, et surtout de le faire une bonne fois pour toute sans avoir à y revenir !!



fig 1fig 2


fig 3fig 4


fig 5


Il nous reste plus qu’à profiter pleinement du son…


6Alors alors, comment ça sonne ??? Et bien, en deux mots : une tuerie !!! Les 3mm d’aluminium apportent beaucoup de puissance et de tranchant. Les rimshots sont extrêmement puissants.

Mais comme je l’ai précisé en introduction, en plus d’avoir le meilleur du métal, le son apporte aussi le meilleur du bois, à savoir la rondeur, la chaleur et le claquant.


Comment est-ce possible ??


Tout d’abord le choix du métal. L’aluminium est plutôt faible par rapport au bronze ou au cuivre (un fut en bronze de même épaisseur aura plus de patate que le même en alu) , ce qui apporte un son sec avec beaucoup de clarté et de rondeur. Ensuite, il y a la présence d’un timbre spécial appelé Ultrasound.


Celui-ci a la particularité d’avoir les plaques en forme de C, ce qui permet aux spires internes d’être moins tendues que celles à l’extérieur, permettant un jeu en finesse tout en gardant la précision voulue (Fig 6). Ainsi avec des peaux tendues raisonnablement cette caisse claire passera aussi bien dans un contexte rock, que dans un contexte funk ou pop. Et pour ceux qui préfèrent le claquant, il existe une version en 14×5, ayant les mêmes caractéristiques. Qui a dit que les grosses caisses claires en métal étaient faites pour le métal ???


Pour conclure, je dirais que nous avons à faire à une magnifique caisse claire, qui se montre très polyvalente, permettant autant le jeu en finesse que le jeu en puissance, et qui passera dans de très nombreux contextes musicaux. Deux petits bémols cependant, tout d’abord le tarif, car à 660€, tout le monde ne pourra pas profiter de la bête (le haut de gamme ça se paie…), et surtout le délai d’attente, d’environ 3 mois minimum, de quoi nous faire saliver d’impatience !!!


Les plus :
Finition magnifique
Son très pro
Très puissante
Très polyvalente
Mécaniques ultra pratiques


Les moins :
Prix
Délai d’attente


Dossier réalisé par SPhilips – Décembre 2006



Comments are closed.