Batteries acoustiques

batterie : DW Mini Pro

  • Cédric Billard


Nom : DW Drums

Prénom : Mini pro

Née en : 2004

Lieu de naissance : Mexique

Achetée à : Rennes (la Baguetterie)

Prix indicatif : 1500 €




Voici l’exemple type de l’achat fondé sur la réputation d’une marque, car en effet nulle part en France une DW de ce type n’était à l’essai dans un des magasins de l’enseigne « La Baguetterie ». Bon cela fait une paire d’années que je « fantasme » sur DW mais il est vrai que leurs modèles de « base » sont relativement onéreux … et je ne voulais pas me retrouver  sur la paille pour l’achat d’une batterie …


C’est alors que j’ai vu sur un magasine de batterie une petite photo annonçant de nouveaux modèles DW, dont cette petite Mini Pro.


Mais après avoir questionné plusieurs magasins, personne ne connaissait ce modèle et je n’avais pas trouvé plus d’infos non plus sur le site web de DW. Six mois après je requestionne mon magasin Rennais, et après s’être mis en relation avec l’importateur (Gewa je crois) ce dernier m’annonça qu’il y avait un exemplaire dispo en France à ce moment là en finition Bleu Onyx, et que si j’étais intéressé il ne fallait pas trainer…


Après ce petit préambule je vous la présente : DW mini pro en configuration 4 fûts (avec Caisse Claire)

Tous les fûts possèdent 7 plis en érable, leurs dimensions :

Caisse claire : 12 x 5

Toms : 10 x 6 Floor Tom : 13 x 9 et Grosse caisse : 16×14

Les finitions possibles sont : Bleu Onyx et Silver Sparkle.

Hardware : pédale de grosse caisse, et Charley DW 4000 simple embase à plat comme cela se faisait dans les 70’s, support cymbale à côté du tom medium mais non monté en ce qui me concerne car je suis gaucher … hélas DW ne pense pas aux gauchers


Et enfin un splendide siège tabouret DW … qui malheureusement m’a l’air limite pour mes 90 kg !! 


La première impression lors de l’ouverture des cartons fut que je n’ai pas retrouvé les fameuses pastilles DW « made in USA » sur les fûts … mais « Made In Mexico » !! (ce qui en soit n’est pas primordial mais j’avais tellement idéalisé cette batterie … que … voilà … petite déception sur ce point)


Deuxième impression, toujours à l’ouverture des cartons, la quasi absence de documentation, juste un cd rom présentant PDP et DW !!!!( m’en fiche de PDP moi ) + un autre dépliant … PDP aussi !!!!!!!!!!!! 


Bon, après quelques prises de tête inhérentes à chaque installation de nouveau matos me voici devant un dilemme : où mettre le petit stand de cymbale accolé au montant du tom ? Du fait de sa fixation excentrée (sur la gauche de la GC, voir photo), et de part ma gaucheté, je me retrouve contraint de le laisser dans le carton !! … Visiblement ce n’est pas un modèle pensé pour les gauchers !!!!


Hormis ces petits soucis je m’installe derrière la petite et là petit problème de part la petitesse de la grosse caisse, la batte se retrouve non pas au mileu de celle ci mais en haut, au niveau du sigle DW de la peau de frappe, avec en prime l’impossibilité de descendre la tige de la batte car celle-ci frotte contre la peau, il ne reste donc plus qu’ à scier la tige !!!!! Ils auraient pu penser à ceci tout de même …, enfin bon ce n’est rien de grave !!!


Tout ceci étant fait, les peaux accordées, allons-y : voyons ce qu’elle a dans le ventre … Surprise cela envoie plutôt fort même, quelle surprise de voir de si petits fûts avec une projection de la sorte (ma grosse caisse en 16 et mon Floor tom de 13 ne représentant presque que des fûts medium pour  la majorité d’entre vous utilisateurs de configs « standard » !!)


A noter que de part sa dimension de 12  » le volume de la caisse claire me semblait trop faible, ce qui m’obligeait à taper plutôt façon Bonham pour obtenir un son acceptable, c’est pourquoi j’ai changé la peau (qui n’aura résisté que 5 mois) pour une Evans B 12 Dry, et là j’ai trouvé le son que je cherchais !

J’en ai profité pour changer les peaux de toms pour des Evans Hydrolic Blue. Je sais que ces dernières sont réputées pour chasser les harmoniques mais bon ceci est une question de goût.

Voilà, pour conclure je tiens à préciser que je ne joue que pour mon plaisir personnel, je ne joue pas dans un groupe… enfin bref je joue tel un gamin dans sa chambre.


Je précise aussi que c’est ma première batterie accoustique, je jouais auparavant sur une Roland TD6 KV.


Si je devais jouer en public, il est clair que cette batterie est l’instrument rêvé pour les petits clubs, elle est ultra transportable et compacte.


Quelques défauts certes, mais c’est une batterie attachante qui mérite que l’on s’y intéresse, croyez moi !!!!!


Dossier réalisé par Pitt – Janvier – Février 2006



MATOS : DW mini pro

Par Pitt

Comments are closed.