Accordage

Les vibrations par sympathie

  • Cédric Billard

Eliminer les vibrations par sympathie

 

Avant propos

 

La méthode qui vous est proposée ici est une traduction – adaptation de la fameuse « Drum Tuning Bible », autrement dit la bible de l’accordage de la batterie, une référence absolue en la matière.

 

Cette bible est entièrement rédigée en anglais, et de ce fait, très difficile à lire pour nous batteurs français, d’autant plus les termes spécifiques à notre instrument viennent compliquer cette lecture.

 

La version que je vous propose est une traduction – adaptation, je ne suis évidemment pas infaillible, et il se peut que des erreurs d’interpétations subsistent. En ce cas n’hésitez pas à me contacter pour me signaler l’erreur éventuelle en cliquant ici. J’ai illustré les propos et donné quelques détails supplémentaires glanés ci et là au cours de mon apprentissage de la batterie.

 

Vibrations par sympathie : généralités

 

Ces vibrations parasites ont produites par le timbre de la batterie : les toms situés à proximité de la caisse claire, ou le son de basse de votre compère, voire les deux en même temps en sont très souvent les responsables, les fréquences de la basse et de la caisse claire entrant en résonance.

 

Ensuite, ces buzzz sont aussi dus à la qualité de la caisse claire, et surtout de son timbre : un timbre coupé trop long, ou à fortiori mal coupé, aura tendance à être plus sensible aux vibrations … Il se peut aussi dans les cas les plus chanceux que cela soit du à une mauvaise pose dudit timbre, dans ce cas remettez le bien en place.

 

Il y a aussi les peaux utilisées qui peuvent accentuer ce phénomène. Par exemple, il vaut peut être mieux éviter la très populaire ambassador Remo pour les prises de son studio, et la remplacer avantageusement par une diplomat par exemple.

 

La difficulté principale, et qui donne l’occasion à tant de batteurs de déprimer, c’est d’avoir trouvé l’accordage parfait de sa caisse claire : LE SON qu’il vous fallait, et à la première note de basse quand vous êtes en groupe, d’être envahi par tous ces buzzzz qui agacent tant ! ! ! La dernière chose que souhaite alors faire le batteur, c’est de dérégler sa caisse claire qui enfin avait LE Son !…

 

Quelques méthodes pour éliminer ces vibrations :

 

prenez la caisse claire côté résonance :

 

 

pour une caisse claire à 10 tirants :

 

  • dévissez les 2 vis, de chaque côté du timbre, soient 4 vis au total, jusqu’à ce que la peau commence à se déformer légèrement.
  • Ensuite resserrez ces 4 vis jusqu’à ce que la peau ne soit plus déformée
  • Compensez maintenant le serrage de la peau avec les 6 autres vis.

 

 

Accordez différemment la source des perturbations :

 

Essayez de désaccorder le tom responsable, voyer avec votre bassiste si il peut régler différemment son instrument ou son ampli … Malheureusement, ce n’est jamais très facile, de plus il arrive fréquemment que d’autres types de vibrations apparaissent après avoir régler différemment un des instruments.

 

une approche intéressante :

 

insérez un petit morceau de papier très fin ou de tissu entre le timbre et la peau de résonance près des attaches du timbre. Faites plusieurs essais avec différentes épaisseurs à différents endroit. En général, cette technique permet de réduire considérablement les vibrations nuisibles.

 

 Utiliser des peaux différentes

 

l’utilisation de peaux telles les remo renaissance ou fiberskyn3 peuvent atténuer ces vibrations.

 

changer le timbre

 

Utiliser des timbres réputés pour leur qualité, comme Grover, Patterson ou Hinger, diminue considérablement le risque de vibrations.

 

Dernier recours : accorder autrement :

 

Essayez de détendre la peau de résonance et de compenser en tendant plus la peau de frappe.

 

Si cela ne fonctionne pas, essayez l’inverse…

Si vraiment …

 

si vraiment vous ne voyez pas d’où tout cela vient, enlevez la peau de frappe, et tapez sur le tom fautif, ou demander à votre bassiste de jouer, pour confirmer ou non si la grande responsable est votre peau de résonance…

 

CONCLUSION

 

Soyez aussi conscients que tout a de l’importance : l’endroit où vous jouez (acoustique de la pièce), choix des peaux, du timbre, l’accord général de votre batterie, les musiciens qui vous entourent …

 

… La meilleure méthode ???…

 

…et bien disons qu’il n’y en a pas réellement : c’est à vous de tester et de trouver votre meilleure recette, en espérant que les astuces décrites dans cet article vous permettront d’y arriver …

 

Comments are closed.