Bricolages

Réparer une cymbale

CYMBALES FÊLÉES

 

 

Une inspection minutieuse des cymbales s’impose régulièrement. Ces chers objets sont soumis à de violentes scènes de ménage et s’en prennent plein la tête.

Si elles sont mal fixées, trop serrées, par exemple, votre super galette de cuivre et bronze peut se transformer en vulgaire couvercle de casserole. Et ça n’arrive pas qu’aux autres …

Le premier réflexe, lorsqu’on constate une fissure sur notre chère et belle cymbale s’appelle l’effet Kleenex …

Mais pas de panique, différentes solutions existent qui pourront « peut être » limiter la casse.

J’en ai essayé une, les autres ont été fournies par d’autres membres des forums d’ici et d’ailleurs qui sont invités à faire part de leurs expériences et/ou critiques.

 

 

1ère solution : Colle époxy

 

 

Elle n’est valable que sur de petites fissures, quand les dégâts ne sont pas trop importants.

Il faut remplir la fissure de colle, la faire pénétrer à l’aide d’une spatule en plastique, essuyer le surplus de colle et attendre que ça sèche en croisant les doigts.

 

 

2ème solution : perçage et découpage (testé)

 

 

Cette solution réclame une bonne dose de sang froid et de minutie car si ça rate vous ne pourrez plus revenir en arrière. Il vous faut :

  • une planche en bois tendre pour pouvoir poser la cymbale
  • une perceuse, des forets deÆ 3, Æ 5 ou Æ 6
  • une scie à métaux
  • une lime pour métaux
  • une loupe
  • un feutre
  • et … une boite de mouchoirs et un valium (facultatif)

Dans un premier temps, il faut définir la fin de la fêlure avec une loupe de préférence pour plus de précision

sol2---1

Bien repérer cette fin avec un feutre et sur l’envers de la cymbale car c’est là que vous devrez percer.

sol2---2

Le perçage a pour but d’éviter à la fissure de continuer son chemin dévastateur.

sol2---3

Je conseille tout d’abord un perçage avec un forêt de petit diamètre, ça permet de faire un avant trou et limite les risques de dérapage du forêt, et ainsi de faire l’inévitable rayure en travers de votre super cymbale (en fait elle est déjà fendue, alors une rayure de plus ou de moins…)

Pensez à vous appuyer sur la planche, percez sur l’envers et demandez à un ami de vous prêter ses mains (il faut tenir la cymbale sans bouger et percer avec précision, donc 4 mains c’est mieux que 2

Recommencez le perçage avec un forêt un peu plus gros, diamètre 5 ou 6 me semble très bien. Pour éviter que les bords de la fissure frottent l’un contre l’autre et donnent un son de ferraille, il va falloir les scier et limer (voir dessin).  Surtout, évitez la scie sauteuse qui génère beaucoup de vibrations.

sol2---4

Le risque : vous avez mal percé et raté la fin de fêlure, celle-ci continuera. Percer et découper peut fragiliser une cymbale déjà bien fatiguée et provoquer d’autres fissures .

J’ai personnellement testé cette solution sur une china Paiste 2002 et sur une crash Paiste 2002. La crash a décédé rapidement (elle avait subit l’épreuve du feu, le bus de l’orchestre ayant brûlé avec le matos à bord) mais la china a duré encore 2 ou 3 ans et je ne lui faisais pas de cadeaux.

 

 

3ème solution : découpage sans perçage

 

 

Cette solution permet de ne pas rater la fin de fêlure et provoque moins de nuisance à la cymbale. Par contre elle nécessite d’enlever beaucoup de matière. Un petit dessin expliquant mieux qu’un long discours référez vous au croquis…

sol3

Si votre cymbale se découpe en suivant la circonférence, les solutions 1, 2 et 3 restent valables, mais si la fissure n’est pas trop loin du bord il existe un remède qui consiste à continuer la fissure et découper la cymbale en suivant la circonférence, l’idéal étant d’avoir un tour. D’une cymbale de 18’’ vous en faite une cymbale de 17,5’’.

decoupage-en-rond

Dernière solution : empiler plusieurs cymbales fêlées ou cassée pour des sonorités différentes ou alors…

 

 

VINCENT alias VG4 – fev 2005

Laisser un commentaire