Accordage

Accorder sa grosse caisse

  • Cédric Billard

Avant propos

la méthode qui vous est proposée ici est une traduction – adaptation de la fameuse « Drum Tuning Bible« , autrement dit la bible de l’accordage de la batterie, une référence absolue en la matière.

Cette bible est entièrement rédigée en anglais, et de ce fait, très difficile à lire pour nous batteurs français, d’autant plus les termes spécifiques à notre instrument viennent compliquer cette lecture.

La version que je vous propose est une traduction – adaptation, je ne suis évidemment pas infaillible, et il se peut que des erreurs d’interpétations subsistent. En ce cas n’hésitez pas à me contacter pour me signaler l’erreur éventuelle en cliquant ici. J’ai illustré les propos et donné quelques détails supplémentaires glanés ci et là au cours de mon apprentissage de la batterie.

Peau de résonance percée ou pas percée ?

– Un trou d’un diamètre supérieur à 7 » ( env 17 cm) revient au même que de ne pas utiliser de peau de résonance
– Un trou de 7 permet de retrouver les sensations d’une grosse caisse équipée d’une peau de résonance, augmente la présence du kick pour le public. Evidemment, un tel trou est très pratique pour positionner un micro, et pour placer ou changer un système de sourdine (couverture, coussin …)
– Un trou de 4 » (10 cm), ou même 2 trous de cette taille sur la peau de résonance, peut procurer aider à un meilleur contrôle du rebond de la batte de la pédale, diminue la résonance de la grosse caisse. La peau de résonance aura aussi un rôle plus important dans l’accordage de la grosse caisse. Il est par contre évident que poser un micro dans de telles conditions est plus difficile !
– Aucun trou : le son produit aura beaucoup de résonance. L’accordage de l’ensemble de la grosse caisse est plus difficile, ainsi que la reprise son par un micro. L’accordage de la peau de résonance aura un rôle déterminant.

Les raisons pour lesquelles les batteurs (en général) aiment avoir un trou dans leur peau de résonance :

  • ça fait plus « pro »
  • le batteur n’apprécie pas la sensation de rebond sur la grosse caisse.
  • L’insertion d’un micro grosse caisse à l’intérieur (choix en fonction du son désiré)
  • Le batteur souhaite obtenir plus de projection du son : en effet le trou diminue la quantité de basse, et procure plus d’ attaque au public.

Avertissement : pour ceux qui veulent absolument un trou dans leur grosse caisse parce qu’il trouve que le look est ainsi plus fun, il faut réellement être conscient que ce trou a un impact non négligeable sur le son, la grosse caisse produira moins de basses !


Les Coussins, couvertures, ou sourdines spécialisées (mufflers, pads, pillows)

  • utilisation d’un coussin ou couverture, qui touche 15 à 20 % de la surface de la peau de frappe uniquement (peau de résonance libre) : l’attaque (le kick) sera accentué, l sustain diminué
  • utilisation d’un coussin ou couverture, qui touche 15 à 20 % de la surface de la peau de résonance uniquement (peau de frappe libre) : l’attaque sera diminuée, le sustain augmenté, un peu plus d’énergie et les harmoniques seront un peu plus brillantes
  • utilisation d’un coussin ou couverture, qui touche 15 à 20 % de la surface de la peau de frappe et 15 à 20 % de la peau de résonance : l’attaque sera accentuée, le volume diminué, l’ensemble sera plus précis et les harmoniques diminuées également.
  • utilisation d’un coussin ou couverture, qui touche 25 à 30 % de la surface de la peau de frappe et 15 à 20 % de la peau de résonance : l’attaque sera plus précise et accentuée, le volume ne va pas diminuer beaucoup plus que le cas précédent, les harmoniques vont quant à elles quasiment disparaître. Ce choix couplé avec une peau simple pli équipé d’une sourdine est bon quand on utilise un micro intérieur.
  • utilisation d’un coussin ou couverture, qui touche 25 à 30 % de la surface de la peau de frappe et 25 à 30 % de la peau de résonance : un son très précis, quasiment plus de résonance, le volume sonore ne sera pas non plus diminué énormément, mais la sensation générale produite sera une absence de vie totale de la grosse caisse : un son plat sans relief.

Accordage de la grosse caisse :

Le dossier sur l’accordage des fûts s’applique aussi pour la grosse caisse, il s’agit ici d’apporter des précisions :

  • la méthode standard consiste à considérer que la peau de frappe contrôle l’attaque, le kick du son, et la peau de résonance le sustain.
  • Pour plus de punch, il faut accorder la peau de résonance plus tendue que la peau de frappe.
  • Pour un son plat, très mat, utilisez une peau de frappe simple pli accordée au plus bas possible. Si vous voulez accentuer ce type de son, utilisez une batte en plastique ou en bois, dans ce cas utilisez un patch de protection à l’endroit de la frappe, sinon la peau va vite se trouver transpercée.
  • Un son bien gras s’obtient de la même manière que pour les toms. Accorder la peau de résonance au plus bas, et régler la peau de frappe à la tension correspondant au son souhaité. Cette méthode est limitée en règle générale.
  • Pour avoir un son ouvert, avec de la résonance, tout en matant les harmoniques, utilisez des peaux avec sourdine intégrées (Evans EQ pads ou Aquarian Superkick II)
    6. Si vous n’avez pas de coussin, de pad ou de sourdine (muffler) intégrée à la peau, essayez l’utilisation de bande de feutre ou de coton à placer dans la diagonale de la peau, en coincant cette bande dans les cercles de la grosse caisse. Faites varier la position de cette bande pour essayer différents types de son.
  • Si vous voulez maximiser la résonance, essayer de surélever au possible la grosse caisse par rapport au sol, à condition toutefois que vos pédales le permettent

Sonorisation

Une grosse caisse fonctionne comme une membrane de haut parleur : le son grave est produit par les mouvements d’air à l’intérieur de la grosse caisse. Si on perce un trou dans la grosse caisse, cela revient à diminuer la pression relative intérieure, donc à diminuer le mouvement d’air, le volume sonore et les basses.

Pour ceux qui veulent garder toutes les basses de leur grosse caisse, et la sonoriser, il existe des systèmes de micro, se plaçant soit à demeure à l’intérieur de la grosse caisse, soit avec des micros placés devant la peau de résonance, soit par le système breveté Yamaha. Le sonorisation de batterie fera l’objet d’un dossier à venir.

Comments are closed.